Lucious Lyon, le producteur d'Empire, déteste le Rap ..

L’acteur d'Empire Terrence Howard, s'est confié à votre magazine Chocolate sur ses ambitions musicales et sa haine pour le rap mais également ses déboires en amour. Découvrez maintenant l’interview !


On vous connaît tous en tant qu’acteur, mais apparemment vous avez de grandes capacités musicales?

Le chant est mon premier amour. Je viens d’une famille de musiciens. Quand j’étais petit, il paraît que ma mère me chantait «Rainy Days and Mondays » des Carpenters. J’ai quatre frères et elle m’a dit qu’aucun d’eux ne réagissait à la musique comme je le fais. Mon oncle jouait de la guitare et on chantait tous, les chansons de Marvin Gaye et on organisait des soirées au moins trois fois par mois. C’est comme ça que je me suis formé musicalement.

Le cinéma était donc votre Plan B .

Je me suis rendu à Hollywood afin de pouvoir aborder les membres de l’industrie du disque. J’ai auditionné pour le film The Jackson : The American Dream pour interpréter l’un des frères (Jackie) uniquement parce que je pensais rencontrer Michael Jackson. Je voulais lui chanter mes chansons et quand j’ai décroché le rôle, je me souviens avoir chanté des chansons à cappella à Jermaine Jackson. Tout le monde me connaît en tant qu’acteur, c’est ça le problème. Quand je joue un rôle, je prétends être quelqu’un d’autre mais la musique a toujours fait partie de moi.

Qu’est-ce que vous préférez entre les deux ?

Je ne tiens pas en place. Les films satisfont cette partie de moi extravertie mais la musique correspond à ma nature introvertie.


Dans un de vos films "hustle et Flow" vous incarniez le rôle d’un aspirant rappeur. Est-il vrai que vous détestez le rap ?

Je méprise le rap parce qu’il ne raconte plus une histoire comme avant. La musique ne doit pas être néfaste. Les tribus entonnent un chant de guerre lorsqu’elles partent au combat. Le rap, lui, est devenu un chant de guerre continuel sans réelle cause. Je ne veux pas être assimilé à ça, c’est pour cette raison que j’ai eu du mal avec les chansons dans Hustle et Flow.

Lucious Lyon, le producteur d'Empire, déteste le Rap ..

Pourquoi êtes-vous perçu comme un homme à femmes ? ( Terrance Howard en est déjà à son 3ème mariage)

Mon plus gros problème est que je n’ai pas honte de regarder les femmes dans les yeux et de chercher vraiment au fond de leur âme. Les femmes pensent que je flirte avec elles, et peut-être est-ce le cas, mais je ne flirte pas nécessairement dans le sens "sexuel" du terme. Je suis sorti avec pas mal de filles, mais un homme à femmes est quelqu’un qui a le look, le corps et les ressources nécessaires. George Clooney, par exemple, dispose de ces ressources et capacités. Moi, je suis bien plus maladroit. Les femmes accrochent au début puis souvent leur intérêt diminue, ou le mien, au cours des deux premiers rendez-vous. Je ne m’y résoudrais pas. Mais actuellement je pense avoir trouvé la bonne.

Quelles qualités recherchez-vous chez une femme ?

Je me marierais une centaine de fois si je pouvais. Mais pour répondre à votre question je dirais :la réserve, mais également la confiance. Physiquement, de bonnes proportions. Je veux une fille jolie mais une beauté  plus, naturelle et non pas suivant un modèle de perfection. 

Parlez nous un peu de Cookie, votre partenaire dans Empire ?

Je scrute chaque regard que je croise à la recherche de cette complicité. Nous sommes de vrais amis qui adorent s'amuser ensemble. C'est vraiment une aire de jeu pour acteurs sur les plateaux d'Empire.

 

Lucious Lyon, le producteur d'Empire, déteste le Rap ..
Retour à l'accueil